La pandémie a eu l’effet d’un ouragan sur l’économie mondiale. Du jour au lendemain, de nombreuses entreprises ont été contraintes de fermer leurs portes. D’autres, plus chanceuses, ont pu poursuivre leur activité au prix d’un effort d’adaptation conséquent. À situation inattendue, solutions inattendues : les entreprises ont modifié leur organisation et leurs procédures en profondeur, pour mieux encaisser le choc.

En matière d'adaptation aux défis de la pandémie, la grande distribution est à l’avant-garde. Ce secteur d’activité essentiel n’a pas chômé au cours des derniers mois, y compris pendant la période de confinement. 

Lors de discussions avec ses clients de la grande distribution, Telefonica a pu constater l’ampleur des défis liés au Covid-19. En premier lieu, réactiver la demande (et donc les ventes) dans un contexte difficile, tout en respectant les normes de sécurité sanitaire en magasin. Mais aussi assurer la mobilité des personnes et des marchandises… Or, pour y parvenir, une adaptation des processus opérationnels est indispensable.

Mais, face à cette montagne de défis, quelles solutions envisager ? Telefonica OnTheSpot, filiale spécialisée dans les services média et audiovisuels, a d’ores et déjà adapté son offre pour répondre aux nouveaux besoins du retail.

Tout d’abord, le respect des mesures de sécurité sanitaire implique un désengorgement des points de vente physiques. L’observation des flux de clients et la mesure du taux d’occupation permettent de limiter les risques en limitant le nombre de clients et en identifiant les zones les plus fréquentées. On The Spot place l’IoT au cœur de ces nouvelles pratiques, avec l’usage de caméras, de capteurs WiFi et Bluetooth… La prise de rendez-vous en ligne est une autre solution efficace pour réduire l’encombrement et gérer les files d’attente.

La communication a également une importance accrue en cette période post-Covid-19, avec un fort besoin d'immédiateté et de transparence. Les annonces concernant les règles d’hygiène et la responsabilité sociale de l’enseigne prennent le pas sur la communication promotionnelle, qu’il s’agisse de messages audio ou d’affichage digital.

Par ailleurs, la crise sanitaire a mis en lumière l’intérêt de l’automatisation, qui permet aux points de vente de gérer leur stock en temps réel, limitant les risques de rupture. Elle accélère également les process et diminue la charge de travail du personnel, grâce à la digitalisation du catalogue produit et au développement du drive et de la livraison.

Mais qui dit crise sanitaire dit aussi prévention et mesures d’hygiène strictes. Les services OnTheSpot placent le digital au service de la santé, avec des distributeurs de gel hydroalcoolique dotés d’un écran diffusant des messages d’information, mais aussi des casiers avec un système de désinfection intégré pour protéger les employés.

Enfin, le Covid-19 a engendré une véritable revitalisation du commerce de proximité. D’où la nécessité de créer des outils numériques permettant aux petites entreprises locales de s’unir, de centraliser la gestion de leurs commandes et d’être plus visibles aux yeux de leurs clients.

En l’espace de quelques mois, la grande distribution a su se réinventer pour faire face aux enjeux de la crise sanitaire. Un exemple à suivre pour les autres secteurs ?

 

Pour aller plus loin : 

    Interview de Jacques Creyssel, dirigeant de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) : "Quels enseignements tirez-vous de cette crise sanitaire pour le commerce ?", ECOMMERCE MAG

      Grande distribution : comprendre les nouveaux comportements de consommation et préparer la reprise, LSA

    La « supply chain » se réinvente par la Tech, LES ECHOS